Les différentes structures des molécules de synthèse

Les molécules biologiquement actives (capables d’interagir avec l’organisme) tirent leurs propriétés odorantes de leur structure, mais aussi des fonctions organiques qu’elles possèdent. Ces groupes caractéristiques (groupes d’atomes) donnent des propriétés spécifiques aux molécules qui le possèdent. (ex : le groupe hydroxyle –OH que possède les alcools). On dit que ces molécules forment une famille chimique. Il en existe de nombreuses mais certaines sont privilégiées en parfumerie.

 

Les molécules oxygénées

Ce sont les molécules les plus odorantes, elles regroupent :

- Les aldéhydes (terminaison en –al) : aldehyde-1.jpg

 (R représente une chaîne carbonée)

 

Les aldéhydes, bien qu’existant aussi à l’état naturel, sont des molécules synthétiques qui apportent une note légèrement métallique, grasse et chaude et donnent de l’envolée et de la puissance aux compositions florales, comme le fameux Chanel N°5.

Ex : la vanilline à l’odeur de vanille



 - Les cétones (terminaison en –ol) : cetone.jpg

Ex : la civétone à l’odeur de musc

 



 - Les esters (terminaison en –oate) : ester.jpg

 Les esters ont souvent une odeur agréable et sont beaucoup utilisés pour les arômes synthétiques en parfumerie. Ce sont des composés oxygénés présents dans presque toutes les huiles d’origine végétale.

 


Les hydrocarbures

Les hydrocarbures sont des molécules non oxygénées. Elles regroupent :


 - Les alcènes (terminaison en –ène) : alcene.jpg

Utilisés en parfumerie, les alcènes ont une odeur fruitée.

Ex : le limonène à l’odeur d’agrume.



 - Les terpènes (terminaison en –ène) composés de 7 groupes.

Les terpènes sont des hydrocarbures végétaux. Les molécules qu’ils contiennent sont synthétisées et employées comme condiment (girofle) ou parfum (rose, lavande).

Ex : la pinène présente dans la menthe ou la sauge.



 Afin de préserver la cohérence de notre sujet, nous nous intéresserons plus particulièrement aux aldéhydes et aux esters, principales molécules synthétisées en parfumerie.

 


Principales molécules de synthèse utilisées en parfumerie


- L’éthylvanilline : c’est une molécule synthétique de formule C9H10O5 à l’odeur de vanille utilisée pour la première fois en parfumerie par Jacques Guerlain dans sa création « Jicky ». Son intensité aromatique est 3 fois supérieure à celle de la vanille naturelle.


- La coumarine : cette molécule de formule C9H6O2, découverte à la fin du 19ème siècle à l’état naturel dans la fève tonka, est un des produits de synthèse les plus utilisés notamment grâce à sa note inédite de foin séché et de vanille. Elle aussi est présente dans le parfum « Jicky » de Guerlain.


- Les acétates : ce sont les esters les plus connus. L’acétate de linalyle a une forte odeur de lavande, le benzoate de benzyle une odeur d'ylang-ylang (l’essence d’ylang-ylang dégage un parfum floral, épicé, exotique, camphré et légèrement fruité).



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site